Votre navigateur n'est pas à jour.

Ce site web n'a pas été testé avec votre navigateur (${browser}), vous pourriez rencontrer des problèmes d'affichage ou de fonctionalité, ce qui pourrait à son tour rendre inaccessible certaines information ou fonctions pour vous.

Veuillez mettre à jour

Ignore

Aidez les abeilles
>>>
Fermer
Bee my friend! Protégeons les abeilles
Une agriculture durable est la solution
aidez-nous à sauver les abeilles & l'agriculture
436'63444%
1'000'000
1 millions de signatures pour les abeilles
Rapport: La mortalité des abeilles
More than Honey

La mortalité des abeilles

Depuis la fin des années 90, les apiculteurs du monde entier font état d'un déclin soudain et inexplicable des populations d'abeilles ainsi que d'une mortalité inquiétante dans leurs colonies d'abeilles mellifères. Comme nombre d'autres pays européens, le Luxembourg est gravement touché par ce problème. En tant que pollinisateurs importants, les abeilles mellifères ne produisent pas uniquement du miel, mais représentent également un facteur clé dans la production alimentaire.

Un tiers de nos denrées alimentaires - tels que légumes, fruits, noix, épices et huiles végétales - dépend d'insectes pollinisateurs, parmi lesquels figurent, outre les abeilles, les bourdons, les guêpes, les papillons et les mouches. Les abeilles pollinisent 71 des 100 cultures vivrières qui représentent, à elles seules, 90% de la production alimentaire globale. En Europe, 87% des cultures ne sont possibles que grâce à la pollinisation des abeilles.

Cependant, depuis quelques années la mortalité des abeilles ne cesse d'augmenter et des colonies entières s'effondrent. Entre l'automne 2010 et le printemps 2013, le nombre des colonies d'abeilles a diminué de 5580 à 3258 au Luxembourg, ce qui représente une diminution de plus de 40%.

Breaking News

ON Bee Friends Beekeeper Stories OFF

Les causes de la mortalité des abeilles

La mortalité des abeilles s'explique par plusieurs raisons qui se renforcent mutuellement:

  • La pénurie alimentaire causée par l'aménagement des paysages et l'urbanisation
  • La perte d'habitats et de refuges causée par la destruction de biotopes
  • L'absence de microstructures offrant abri et nourriture aux abeilles
  • L'utilisation de pesticides par les agriculteurs, les communes et les particuliers
  • Des infections parasitaires, fongiques ou virales auxquelles les abeilles succombent plus facilement dues à la dégradation de leur environnement

Le rôle des abeilles

Les abeilles, ainsi que les autres insectes pollinisateurs, jouent un rôle crucial au sein du système écologique. Environ 87% des plantes à fleurs dépendent directement de la pollinisation animale. 50% des insectes pollinisateurs appartiennent à l'ordre des hyménoptères qui regroupent entre autres les abeilles mellifères, les abeilles sauvages et les bourdons.

Parmi les abeilles sauvages il y a de nombreux « spécialistes », qui se sont parfaitement adaptés à un nombre de plantes limité. Ainsi, non seulement les cultures vivrières essentielles pour l'homme sont affectées, mais également la diversité de la flore locale.

Un tiers de la production alimentaire globale dépend d'abeilles et d'autres insectes. Si les abeilles venaient à disparaître totalement, les répercussions sur notre production alimentaire seraient désastreuses. Comment polliniser toutes ces cultures sans l'aide des abeilles ? L'exemple de la Chine montre que la pollinisation manuelle est une méthode pénible et coûteuse qui nécessite beaucoup de main d'œuvre - l'Europe pourra-t-elle se permettre cela ? Des aliments riches en vitamines, tels que les pommes, les framboises, les tomates et les amandes, deviendraient rares et chers. La valeur économique globale de la pollinisation par les abeilles s'élève à environ 256 milliards d'euros. D'un point de vue économique, la protection des abeilles est rentable.

  • La pollinisation des plantes par les abeilles est un élément clé pour la production alimentaire.
  • 90% des plantes sauvages dépendent de la pollinisation des abeilles.
  • Un tiers de nos denrées alimentaires dépend d'insectes pollinisateurs.
  • L'agriculture conventionnelle recourt massivement à des pesticides toxiques pour les abeilles.
  • La mortalité des abeilles est causée par plusieurs facteurs, en particulier par les pratiques d'agriculture conventionnelle.
  • L'agriculture intensive entraîne l’appauvrissement de la biodiversité végétale et animale.
  • In the future, food could become more expensive and less diverse. A l'avenir, les prix des denrées alimentaires pourraient augmenter et la diversité des aliments pourrait diminuer.
  • La valeur économique du travail de pollinisation par les abeilles représente environ 265 milliards d’euros par an.
  • L'exemple de la Chine nous montre que la pollinisation manuelle exige un travail intensif. Ce travail est extrêmement lent et coûteux .
  • Par conséquent, la protection des abeilles vaut aussi la peine du point de vue économique.
  • Aidez-nous à protéger les abeilles. La clé pour cette réussite est l'agriculture durable.

La solution

L'interdiction de pesticides tueurs d'abeilles

Une première mesure à généraliser d'urgence est l'interdiction des pesticides nocifs pour les abeilles. Greenpeace a identifié les pesticides tueurs d'abeilles qu'il s'agit d'interdire prioritairement, à savoir l'imidaclopride, le thiaméthoxame, la clothianidine, le fipronil, le chlorpyriphos, le cyperméthrine et la deltaméthrine. En mai 2013, la Commission européenne a décidé de restreindre l'utilisation des trois néonicotinoïdes les plus nocifs pour les abeilles dans les 27 pays-membres de l'Union. Pendant deux ans, l'utilisation du thiaméthoxame de la multinationale agrochimique Syngenta ainsi que celle de l'imidaclopride et de la clothianidine commercialisées par Bayer sera interdite pour les cultures de céréales de printemps, de maïs, de colza, de coton, de tournesols et de citrouilles. Par le passé, de telles restrictions ont été introduites en Italie, en France, en Allemagne et en Slovénie, ayant des effets positifs sur la santé des abeilles sans pour autant diminuer le rendement agricole.

Pesticides dangereux au Luxembourg

Les mesures visant à promouvoir la biodiversité

Les mesures visant à promouvoir la biodiversité sur les terres agricoles et à protéger les écosystèmes encore intacts aident à créer et à préserver l'environnement dont les abeilles ont besoin pour vivre. La plantation de haies, l'aménagement de terrains abondants en fleurs sauvages et la création d'habitats non fragmentés sont également bénéfiques. Des parcs naturels ainsi que des parcs et des jardins comportant des fleurs locales offrent abri et nourriture aux abeilles. Ce qui est important, c'est de renoncer à toute utilisation de produits phytosanitaires chimiques.

La promotion de l'agriculture biologique

Il est primordial que les consommateurs stimulent la demande d'aliments issus de l'agriculture biologique en exigeant une agriculture écologique, diversifiée et sans produits chimiques. Dans l'agriculture biologique, la lutte contre les espèces nuisibles se fait par l’introduction de leurs prédateurs, l'utilisation de produits phytosanitaires naturels ainsi que par la culture de variétés robustes, revalorisant ainsi l'espace naturel pour les organismes utiles. De plus, l'optimisation de la rotation des cultures aide à endiguer davantage l'expansion d'espèces nuisibles.

Greenpeace et natur&ëmwelt exigent

Que puis-je faire ?

Revenir en arrière
Signez et engagez-vous pour la protection des abeilles!Bee my friend!
Aidez les abeilles!Aidez les abeilles!
Devenez actif-(ve)! Devenez actif-(ve)!

Bee my friend!

En signant cette pétition, vous rejoindrez la communauté regroupant des milliers de personnes à travers le monde, qui souhaitent protéger les abeilles par une interdiction des pesticides toxiques pour les abeilles. Plus il y aura de personnes qui signent, plus nous pourrons faire pression auprès des gouvernements et des entreprises pour prendre des mesures pour la protection des abeilles.

Merci! Aidez-nous par un don ou parlez-en à vos ami(e)s
Signez et engagez-vous pour la protection des abeilles!
Cliquez ici pour remplir le formulaire automatiquement avec Facebook >>>
subject: mail_minister_subject
To:
Au Ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, Monsieur Fernand Etgen
À la Ministre de l'Environnement, Madame Carole Dieschbourg


Monsieur le Ministre, Madame la Ministre,

Comme nombre d'autres pays européens, le Luxembourg est gravement touché par une mortalité inquiétante des colonies d'abeilles mellifères. Depuis quelques années, leur mortalité ne cesse d'augmenter et des colonies entières s'effondrent. Entre l'automne 2010 et le printemps 2013, le nombre des populations d'abeilles a diminué de 5580 à 3258 au Luxembourg, ce qui représente une diminution de plus de 40 pour cent.

En tant que pollinisateurs importants, les abeilles mellifères ne produisent pas uniquement du miel, mais représentent également un facteur clé dans la production alimentaire. Un tiers de nos denrées alimentaires, tels que légumes, fruits, noix, épices et huiles végétales, dépend d'insectes pollinisateurs. En Europe, 87 pour cent des cultures ne sont possibles que grâce à la pollinisation des abeilles.

Outre le parasite Varroa destructor importé d'Asie, les principales causes du dépérissement des abeilles sont le manque de pollen diversifié engendré par la disparition de la biodiversité et la perte de leurs habitats, ainsi que l'utilisation de pesticides. Le dépérissement des abeilles est donc une conséquence directe de l'intensification de l'agriculture luxembourgeoise.

Pour ces raisons, je vous demande
  • de vous engager pour l'interdiction immédiate et permanente des pesticides dangereux pour les abeilles ;
  • de mettre en place l'interdiction totale et permanente de ces pesticides sans dérogations nationales ;
  • d'élaborer et de mettre en oeuvre un plan d'action pour le sauvetage des abeilles, en instaurant, entre autres, une surveillance améliorée de leur santé ;
  • d'exploiter toutes les possibilités d'enclencher un « verdissement » de la politique agricole du Luxembourg dans le cadre de l'élaboration du Plan de Développement Rural 2014-2020;
  • de mettre en place un Plan d'action national « Pesticides » comprenant des objectifs et mesures concrètes, notamment l'interdiction immédiate des pesticides les plus dangereux ainsi qu'un plan de réduction des pesticides;
  • d'augmenter les ressources publiques pour la recherche et la promotion de l'agriculture écologique.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués,
Merci! Aidez-nous par un don ou parlez-en à vos ami(e)s

Aidez les abeilles!

  • 1
    Achetez des produits de saison, et si possible, issus d'exploitations biologiques locales.
    Soutenez les apiculteurs et agriculteurs biologiques de votre région en achetant leurs produits ! Dans le guide d'achat pour aliments biologiques vous trouverez davantage d'informations ainsi que des adresses au Luxembourg.
  • 2
    Renoncez à l'utilisation de produits chimiques à la maison et dans le jardin !
    Même dans des cas où des zones résidentielles offrent suffisamment de nourriture aux abeilles, les pesticides utilisés par les communes et les particuliers les mettent en danger.
    Renoncez à l'utilisation de pesticides. Choisissez des alternatives pour assurer l'équilibre écologique de votre jardin.
    Nous vous conseillons dans le choix d'alternatives :
    http://www.naturemwelt.lu/natur-an-emwelt_Conseil-nature.44-2-0.html
  • 3
    Cultivez de quoi nourrir les abeilles !
    Le pollen, qui sert surtout à nourrir les larves, est riche en protéines. Le nectar se compose majoritairement de sucre et constitue la principale source d'énergie pour les abeilles sauvages cueillant du pollen.
    Consultez la fiche d'information « Vielfalt für Bienen » (De la diversité pour les abeilles) pour en savoir plus sur les herbes, vivaces, haies, plantes d'extérieur, arbustes, plantes grimpantes, et arbres et arbustes fruitiers particulièrement bénéfiques pour les abeilles.
    La fiche d'information est également disponible auprès de natur&emwelt: berodung@naturemwelt.lu
    Participez à nos actions « seed bombing » le 26 avril à Esch-sur-Alzette et le 16 mai à Luxembourg, Place d’Armes ! Plus d’informations d’ici peu.
  • 4
    Créez des habitats en installant des nichoirs pour abeilles !

    Au Luxembourg, il y a environ 350 espèces d'abeilles sauvages. Dans cette énorme variété figurent de nombreux spécialistes qui dépendent complètement d'habitats et d'aliments spécifiques. La biodiversité, c'est donc aussi la diversité des habitats et des structures.

    Depuis quelques années, les nichoirs d'insectes deviennent de plus en plus populaires servant même de décoration sous de multiples formes. Ce qui est formidable c'est qu'un nichoir ne nécessite que très peu d'espace et que même un petit balcon suffit largement pour en installer un. Bien évidemment, vous n'y verrez que les espèces encore présentes dans la région qui sont capables de parcourir la distance entre leur nid et la station d'alimentation et qui trouvent, aussi et surtout, de quoi revêtir et fermer leurs cavités de reproduction.

    Pour plus d'informations, consultez la fiche d'information « Vielfalt für Bienen » (De la diversité pour les abeilles) La fiche d'information est également disponible auprès de natur&ëmwelt : berodung@naturemwelt.lu
  • 5
    Demandez à votre commune d'informer ses citoyens et de renoncer à l'utilisation de pesticides !
    La campagne « …sans pesticides » est organisée par une multitude d'acteurs de l'environnement. Son objectif est de sensibiliser le public et les communes aux effets nocifs des pesticides sur l'environnement et la santé, et de proposer des alternatives pour le maintien de terrains publics et privés en milieu urbain.
    www.emwelt.lu/sanspesticides
    Organisez avec nous et avec votre commune une projection du film « More Than Honey ». Pour plus d'informations ou pour organiser une projection du film, veuillez contacter Greenpeace Luxembourg : martina.holbach@greenpeace.org, Tél. 54625224
    Le film (www.morethanhoney.ch):
    Le tour du monde du réalisateur Markus Imhoof commence chez un apiculteur dans les Alpes Suisses, qui l'emmène aux États-Unis, où les abeilles sont, à échelle industrielle, transportées de monoculture en monoculture, de même qu'en Chine, ou la pollinisation manuelle est déjà monnaie courante dans certaines régions. Dans l'Arizona, il rencontre Fred Terry, un spécialiste des abeilles tueuses, et en Autriche la famille Singer qui élève des abeilles reines qu'elle exporte dans le monde entier. Il interviewe des scientifiques et raconte l'intelligence phénoménale des abeilles ainsi que leur vie sociale. Son tour du monde s'achève finalement en Australie, où la disparition des abeilles n'a pas encore commencée, et où la jeune famille Baer-Imhoof fait ses recherches. L'arche de Noë des abeilles se trouvera-t-elle là-bas, sur une petite île du Pacifique ? Outre les prises de vue macro, Imhoof s'est servi d'une panoplie de techniques de l'image, racontant ainsi les différentes actions parallèles du film de la perspective des abeilles : images radar, caméras thermiques et infrarouges, imagerie UV et imagerie par résonance magnétique, prises de vue en accéléré et imagerie satellite - l'utilisation de toutes ces techniques permet de découvrir un monde auparavant invisible à l'œil humain. En résultent des images aussi spectaculaires qu'uniques, qui montrent la vie à l'intérieur d'une ruche ou bien la fécondation d'une reine en plein vol. Ces prises de vue spectaculaires donnent un aperçu d'un monde au delà des fleurs et du miel qui ne s'oubliera pas de sitôt.
Cliquez ici pour plus d’informations
Commandez maintenant gratuitement
Cliquez ici pour remplir le formulaire automatiquement avec Facebook >>>
Nous allons vous envoyer les instructions par courriel.
Merci! Aidez-nous par un don ou parlez-en à vos ami(e)s

Parlez-en à vos ami(e)s

Partagez ce lien à travers le monde et divulguez la vérité sur la mortalité des abeilles ! Montrez comment nous pouvons les protéger. Même en dirigeant juste une personne sur ce lien, cela doublera notre influence..

Partagez maintenant!
Vous Vos amis Leurs amis 170 moyenne 10'000 environ

Engagez-vous entant que bénévole !

Aidez-nous maintenant
Merci! Aidez-nous par un don ou parlez-en à vos ami(e)s

Devenez actif-(ve)!
Les bénévoles de Greenpeace font la force de notre organisation. Ils sont en première ligne pour promouvoir nos exigences environnementales et nos campagnes. Aidez-nous à faire bouger les choses! Quelque soient vos compétences ou vos expériences, nous trouverons une place pour vous.

Devenez bénévole
Cliquez ici pour remplir le formulaire automatiquement avec Facebook >>>

Faites un don!

Faites un don pour notre film «Lösungsgeschichte»-Film

Aidez-nous par un don à financer le projet de film intitulé « Lösungsgeschichten», pour un budget de 20'000 Euros. Aidez-nous par un don à financer le projet de film intitulé « Lösungsgeschichten», pour un budget de 20'000 Euros.

Ce film sera présenté communément avec un rapport scientifique indépendant (Fallstudien), qui démontre que l’alimentation peut être produite sans néonicotinoïdes et tout autre substance chimique toxique pour le abeilles («Lösungs-Report»)

Faites un don

Signed petitions ranking

Last signer

avant 4 jours Max
6050
96887
90465 Petition 2012/13
86247
32037
20182
16754
11598
7431
44
22
17
14
12
4